samedi 15 février 2014

Alterner séances de clicker, pauses câlins, séances classiques...


Food may come
Une question me taraudait depuis un certain temps :
Si avec un cheval donné je ne veux pas passer 100% du temps que je passe avec mon cheval à faire de l'entrainement au clicker, concrètement, comment je fais pour ne pas induire de frustration?
Une solution est proposée par un certain nombre d'entraîneur clicker : porter un signe distinctif indiquant au cheval si il peut gagner des friandises où si ça n'est pas la peine.  Dans notre cas, il s'agit simplement de la sacoche contenant les friandises. Sa présence (plus le clicker dans la main etc) indique au cheval que l'on est dans une situation d'entrainement et qu'il faut qu'il propose des comportements si il veut gagner des friandises. Sinon, en l'absence de sacoche, il n'y a pas de friandises. 

Je ne sais pas encore dans quelle mesure l'application de cette règle doit être stricte, mais Ben Hart conseille de l'enseigner le plus tôt possible, en panachant la séance de moment avec et sans friandises pour apprendre au cheval à discriminer. Si la règle est toujours la même, on n'est pas frustré. Personne ne s'énerve de passer devant une boulangerie fermée!
Ben Hart conseille aussi d'utiliser une sacoche bien voyante. Pas de bol, la mienne est noire discret, mais je vais surement en chercher une colorée et plus petite pour quand on travaille avec les enfants dans les clubs.

EDIT : ça fait maintenant deux ans que je pratique quotidiennement le Clicker Training avec ma sacoche. Je l'ai en permanence sur moi, et je fais le choix d'apprendre aux chevaux à travailler leur frustration. Je ne sais pas si c'est la meilleure méthode, mais avec ma jument et les quelques autres chevaux que je travaille, ça le fait bien. Je trouve ça trop dommage de ne pas avoir de friandises sur moi au moment où ça peut être utile.

1 commentaire:

Maud Louzon a dit…

Quand je travaille au clicker mon cheval sait très bien faire la différence car en effet il reconnait ma sacoche. Après je sais pas si mon cheval est particulièrement observateur mais il sait très bien quand je peux potentiellement lui donner une friandise. Y'a aussi le contexte en général en fin de séance je lui fait faire des étirements et il sait que dès que je rerrentre dans le box après avoir desseller.

C'est aussi une question d’observation et de bien connaître son cheval ;)

Maud du blog Clicker son cheval