lundi 27 janvier 2014

Tournée de janvier

Babou, à fond!!
Hier arrivée aux aurores dans le pré de Lilou, jolie petite haflinger avec du jus. Alex l'a en DP depuis quelques mois maintenant, et elle lui a appris plein de petits tours ; elle galère un peu par contre en extérieur quand la jument chauffe. Séance en trois temps : 1) politesse à la friandise et travail de la statue (en milieu non protégé, donc beaucoup moins efficace et obligée d'utiliser un peu de P+ ), 2) travail sur la précision des codes en récompensant la statue pour avoir une jument qui propose de rester les quatre pieds dans le sol. En particulier on a travaillé sur le chassé des hanches de pouvoir arrêter le mouvement en posant la badine sur le dos,  et de pouvoir la garder immobile avant de demander aux hanches de se déplacer. 3) Marche au pied avec la badine pour aider A. a avoir un cadre dans lequel mettre la jument quand elles vont en extérieur. La jument a désormais compris les demandes d'arrêt-reculer avec la badine qui vient se mettre en mur devant son nez. Si elle ne répond pas, qu'elle bourre un peu, c'est qu'elle n'est pas sereine. Alex doit alors se montrer ferme sur l'instant, puis changer de stratégie et revenir en arrière, lui demander des exos qu'elle connaît etc ;  c'est pour elle un travail différent de celui qu'elle a fait sur les autres chevaux qu'elle avait travaillé qui étaient tous des gentils patapoufs qu'il fallait motiver. Il n'y a pas de recette magique, pour avoir un cheval sûr en extérieur, il faut être à son écoute pour savoir quelles situations il est capable d'affronter. En lui demandant régulièrement des arrêts, elle pourra savoir où la jument en est de son stress. Bref, bonne séance avec une petite jument très sympatoche.

Ensuite on retrouve A. et Vineira qui n'ont pas bossé soit disant depuis la dernière séance, mais la jument retient tout bien. Au programme, un peu d'immobilité, un peu de target au licol, baisse la tête en introduisant de la durée et un code plus spécifique, et pour finir, un peu de travail en licol (à côté) en insistant sur l'immobilité car la miss part dans tous les sens (et surtout en DL) dans cet exo. 

Puis A. et Nevada, travail sur le van. On avait déjà travaillé l'an passé l'embarquement, ce qu'elle avait fait comme une fleur. Comme on avait pas beaucoup de temps devant nous, on n'a pas fermé le van avant son déménagement. Puis elle a déménagé en voyageant pour de vrai en van, accrochée alors qu'elle n'était jamais à l'attache, et elle a démonté toutes les barres de poitrail et de queue, cassé le licol, s'est retourné... Bref l'angoisse pour tout le monde. Donc on prends les mêmes et on recommence, tout en R+. Très vite elle était entièrement dedans, mais stressée. À la deuxième séance de la journée, on a travaillé sur la désensibiliser quand elle est dans la boite : passer derrière, toucher les fesses, que A. sorte du van, passe de l'autre côté. C'est pas gagné, mais c'était une très bonne séance. 
La même chose avec prince qui doit aller à la clinique la semaine prochaine, il est monté dans le van sans hésitation. 
Séance de foot avec Habanero qui comme le montre la photo s'est éclaté avec A. 

Pour finir, passage aux écuries de l'octroi qui ont un nouveau site internet tout beau tout neuf. T montait une jument de proprio qui charge après les barres. Premier travail à pied pas très concluant, la miss reste tendue. T. monte et notre objectif est qu'elle baisse la cadence de son pas et qu'elle relaxe son dos et son encolure. Pour cela ils font de nombreux arrêts (on arrête en la prévenant de la voix, puis les rênes, et dès qu'elle s'arrête, rênes totalement longues, quitte à reprendre). Et ça marche, elle se détend un peu, elle vient tirer son encolure vers le bas, parfois elle prendra même une respiration profonde. Les barres au sol au pas ne posent pas de problème. Ils passent au trot, finalement, elle se cale presque plus facilement au trot, dans un trot ample et relâché, même si elle se retend à chaque tournant. Première barre au sol au trot, elle précipite, se creuse, bref, je vois le tableau. On reprend avec comme consigne de repasser au pas sans utiliser les rênes, en utilisant le dos, la voix et la respiration, juste avant la barre au sol. Quand la jument est bien routinée, la  même chose, mais en repassant au pas sur la barre au sol. Et puis la même chose mais après la barre au sol, et là c'est de nouveau pas top. Donc je dis à T de bien faire attention à se fixer un endroit où il va transitionner, pour que la jument se prépare elle aussi à repasser au pas, et là, ça marche nickel. Il faut qu'il continue à repasser au pas avant la barre 2 fois sur 3, mais les passages au trot sur la barre au sol sont nickel, sans changement d'attitude de la jument, c'est génial! T. est convaincu (tant mieux parce qu'on était pas du tout surs que ça marche avant de commencer), mais il trouve que c'est très difficile, car la jument ne te laisse pas le droit à l'erreur. On doit se revoir dans 15 jours, on verra bien comment ça a évolué!

Bref, bonne petite journée, beaucoup de bornes, mais c'était très intéressant, même si j'étais bien crevée. D'ailleurs aujourd'hui je le paie, j'ai du mal à être concentrée au boulot...

1 commentaire:

alex soupcon a dit…

Javoue avoir fait la mauvaise eleve pour ce coup jai pas bien travaillé l'arret avec la badine devant le nez seulement ca et la au hasard dun pre qui me plait... :/ vilaine que je suis ! Et jai un peu laisse tomber limmobilite avec la badine sur le dos pck jarrive pas a avoir le bon timing et Lilou comprend pas -> a revoir sous surveillance
Par contre elle a tres bien compris les 4pieds au sol et ne sort plus des jambettes dans tous les sens x) de meme pour le respect a la friandise ;)